fbpx

Le jour où Michael Jordan a failli signer chez Adidas

Jordan chez adidas

Nous sommes en 1984, Michael n’est pas encore Jordan malgré un talent évident. Le numéro 23 de North Carolina sortant en titre du tournois NCAA (National Collegiate Athletic Association) se présente à la draft NBA où il est drafté en 3ème position par les futurs mythiques chicago bulls. Mais aujourd’hui revenons sur le moment qui a changé à tout jamais l’histoire de Nike et Jordan.

Situons le contexte, nous sommes bien loin des avancées technologiques pour nos petits pieds. À l’époque c’est puma, Adidas ou bien converse sur les parquets et pas question de semelle renforcée ou d’ultra boost. Quant à elle, la marque Nike souffle sa 20ème bougie et la technologie révolutionnaire “Air” en est à ses débuts.

Michael Jordan se prépare pour la saison 84-85 et son année rookie, c’est donc naturellement que son agent David Falk se met à la recherche d’un équipementier pour son prodige. Le premier choix se porte naturellement vers Converse, sponsor à l’époque de l’équipe universitaire de MJ. Les deux parties entrent en discussion et on évoque un contrat d’une valeur de 100.000$ par an. Jugeant la proposition un peu faible, le clan Jordan décide d’explorer d’autres pistes.

Au courant des négociations, Sonny Vacaro commercial pour Nike, va tout faire pour convaincre Phil Knight alors directeur de Nike de signer le sportif. À la fin des discussions, Nike propose au numéro 23 un contrat de 2,5 millions sur 5 ans soit 500.000$/an ainsi qu’une ligne de vêtements à son nom et comme à tout athlète Nike, des royalties sur celle-ci.

Mais Michael est un homme qui fonctionne à l’affecte. Sa chaussure favorite est une Adidas et il est pro Adidas depuis toujours. Avant de prendre sa décision finale il décide de retourner vers son contact auprès de la firme allemande et leur propose un accord : 

“Voilà le contrat proposé par Nike, si vous faites une offre similaire je signe avec vous !”

Véritable fan de la marque aux 3 bandes, MJ est prêt à signer un contrat à plus faible valeur pour être avec sa marque de coeur. Mais l’amour n’est pas réciproque, Adidas et ses dirigeants ne pensent pas qu’un accord avec le jeune rookie vaut une telle somme. Ce refus permet donc à Jordan de faciliter sa décision et de signer avec Nike pour donner naissance à l’histoire que nous connaissons aujourd’hui.

Bien sûr aujourd’hui cette décision de la part d’Adidas semble irrationnelle et comme l’un des plus gros manques commercial de la marque mais essayons d’être l’avocat du diable et de comprendre ce qui a poussé Adidas à refuser de signer avec Jordan.

Premièrement, à cette époque les équipes de la NBA se reposent sur de grands pivot pour composer leurs équipes. La draft de 1984 accouchera de pivots comme Hakeem Olajuwon drafté en 1ère position par les rockets, de Patrick Ewing pour les New-York Knicks ou bien Sam Bowie pour Portland drafté en 2ème position devant Jordan ! Adidas alors sponsor de joueurs comme le légendaire Kareem Abdul-Jabbar décide de poursuivre sa politique et refuse alors de signer un arrière de moins de 2 mètres dont il pense que le succès marketing ne sera pas aussi important que d’autres joueurs demandant un contrat moins onéreux.

Deuxièmement, Adidas est une marque Européenne et à l’époque, la marque allemande ne voulait pas pousser sur le marché Américain. De plus la NBA n’était pas celle qu’on connaît aujourd’hui. Elle se remettait difficilement en place de ses années cocaine et autres abus, et donnait à peine naissance aux stars que sont Larry Bird et Magic Johnson qui vont créer la légendaire rivalité Celtics-Lakers.

Ce choix s’avère plus que bénéfique pour Nike qui verra un engouement en constante augmentation depuis cette signature jusqu’à devenir le mastodonte que l’on connaît aujourd’hui. Bien sûr nous ne sommes pas en train de dire que Jordan est à l’origine du succès de Nike mais serait-ce une simple coïncidence ? Libre à vous de juger.

Pour info en 2019 c’est plus de 3 milliards de chiffres d’affaires et 1,6 milliards respectivement pour Jordan et Nike Basketball.

Nous tenions à écrire cet article pour toutes les personnes qui s’interrogent sur la création de la marque Jordan sous le nom de Nike jusqu’à devenir sa propre entité.

Si vous avez apprécié cette histoire n’hésitez pas à consulter le reste de notre site, nous sommes sûrs que cela vous plaira, et sinon faites au moins un petit détour par notre boutique de vêtements !

Cacahuete-vintage